Équipe

Chercheur Principal 

Dr. Jean Philippe Gouin

Dr. Jean Philippe Gouin

Chercheur Principal

Jean-Philippe Gouin est un psychologue clinicien, membre du Centre de recherche clinique en santé et professeur adjoint au département de psychologie de l’Université Concordia. Il a complété ses études supérieures à l’Université de Montréal (MPs), l’Université Ohio State (doctorat), et le Rush University Medical Center (résidence clinique). Dr. Gouin possède une Chaire de recherche du Canada (Niveau 2) sur le stress chronique et la santé.

Adjoint(e)s de recherche 

Florence Pomares, PhD

Florence Pomares, PhD

Adjointe de recherche

Florence Pomares est une associée de recherche qui étudie les altérations anatomiques et fonctionnelles du cerveau dans les troubles du sommeil, tels que l’hypersomnie idiopathique, l’insomnie et la privation de sommeil grâce aux méthodes d’imagerie cérébrale. En outre, Florence coordonne l’étude sur l’impact du traitement de l’insomnie sur l’humeur, le fonctionnement du cerveau et la santé cardiovasculaire.
Florence a étudié la neuroscience ainsi que la perception de la douleur à l’aide de méthodes de neuroimagerie fonctionnelle au cours de son doctorat à l’Université de Lyon en France. Elle a ensuite effectué des études postdoctorales à l’Université McGill, en se concentrant sur les altérations du cerveau liées à la douleur chronique.

Post-Doctorat

Dr. Willow Burns

Étudiants aux cycles supérieurs

Sasha MacNeil

Sasha MacNeil

Étudiante en doctorat

Sasha est doctorante au programme de psychologie clinique. Ses intérets de recherches portent sur la compréhension de l’interaction entre les facteurs de risque physiologiques et le stress social dans le développement de la psychopathologie et des tendances suicidaires. Ses projets de recherche actuels incluent une étude de la variabilité de la fréquence cardiaque et des facteurs de stress sociaux quotidiens dans le maintien des tendances suicidaires chez les adolescents et les étudiants universitaires de premier cycle, ainsi qu’une mise à l’essai d’une brève intervention cognitivo-comportementale axée sur l’amélioration du fonctionnement social afin de réduire les tendances suicidaires.

Kayla Hollett, MSc

Kayla Hollett, MSc

Étudiante en doctorat

Kayla a obtenu une maîtrise en psychologie expérimentale de l’Université Memorial de Terre-Neuve avant de rejoindre au laboratoire sur le stress, la santé et les relations interpersonnelles en 2020. Elle s’intéresse à la recherche sur les comportements liés à l’alimentation et l’activité physique et travaille présentement sur des projets visant à explorer les processus sociaux qui influent sur le changement des comportements liés à la santé chez les partenaires romantiques.

Sara Matovic, MSc

Sara Matovic, MSc

Étudiante en doctorat

Sara a obtenu son baccalauréat en sciences (’15) et sa maîtrise (’17) en neurosciences à l’Université de Western Ontario. Au cours de sa maîtrise, elle a travaillé sous la supervision du Dr Wataru Inoue, examinant les changements neurobiologiques en réponse au stress chronique. Sara a rejoint le laboratoire Stress, relations interpersonnelles et santé sous la supervision du Dr Jean-Philippe Gouin en 2020. Ici, ses intérêts de recherche comprennent la compréhension des relations entre le stress, la santé physique et psychologique, les relations interpersonnelles et le changement de comportement en matière de santé.

Emily Carrese-Chacra

Emily Carrese-Chacra

Étudiante de maîtrise

Emily a obtenu un baccalauréat en psychologie de l’Université Concordia en 2019. Sa thèse de premier cycle, sous la supervision du Dr Sydney Miller, portait sur les effets des stratégies d’adaptation et de l’optimisme sur la résilience chez les jeunes défavorisés. En 2019, elle a coordonné une étude dirigée par les Drs. Jean-Philippe Gouin et Véronique Pepin sur les effets de l’entraînement physique et de la thérapie cognitivo-comportementale pour l’insomnie sur l’apnée du sommeil et l’insomnie. Emily est actuellement étudiante aux cycles supérieurs au programme de psychologie clinique de l’Université Concordia. Ses intérêts de recherche comprennent la compréhension de la façon dont les comportements des couples influencent le changement des comportements liés à la santé, en particulier les habitudes alimentaires et d’activité physique.

James Garneau

Personnel

Alexandra Janho, M.A.

Alexandra Janho, M.A.

Coordinatrice et directrice du laboratoire

Alexandra a obtenu une maîtrise en sociologie à l’Université McGill en 2017. Elle est la coordonnatrice de laboratoire depuis 2019 et a dirigé une étude sur le stress et la santé des mères d’adolescents atteints du trouble du spectre de l’autisme ou de déficience intellectuelle. Elle dirige une seconde étude visant à mieux comprendre les effets d’une approche dyadique pour le traitement des changements de comportement en matière de santé.”

Lukia Tarelli

Coordinatrice du laboratoire

Lukia a obtenu son Baccalauréat en Psychologie à l’Université Concordia. Elle travaille actuellement en tant que coordinatrice de recherche sur le projet d’Insomnie, où elle étudie l’impact d’un traitement non-pharmacologique de l’insomnie sur le fonctionnement du cerveau à l’aide de l’imagerie par résonance magnétique.

Tristan Lebrun

Coordinatrice du laboratoire

Tristan a obtenu son B.A. en psychologie à l’Université Concordia en 2020. Elle coordonne actuellement une étude relative à l’influence des comportements des couples sur leurs efforts pour adopter un mode de vie plus sain ainsi qu’une étude concernant l’impact de la COVID-19 sur les personnes âgées.